Skip to content

Green color

Home Nuestros Textos en Copropiedad Les tâches d’un concierge dans un immeuble tenu en copropriété
Les tâches d’un concierge dans un immeuble tenu en copropriété PDF Imprimir Correo electrónico
Escrito por Me Sébastien Fiset , LL.B., B.A.A.   
Miércoles 22 de Junio de 2011 15:09

LES TÂCHES D’UN CONCIERGE DANS UN IMMEUBLE TENU EN COPROPRIÉTÉ

Nous contacter: Esta dirección electrónica esta protegida contra spambots. Es necesario activar Javascript para visualizarla

Avec le nombre croissant d’édifices érigés dans le cadre de projets en copropriété, il est difficile de faire un choix.  Au moment de jeter son dévolu sur une copropriété déjà existante ou un nouveau complexe, ce qui contribuera à influencer un acheteur potentiel d’arrêter son choix sur telle copropriété plutôt qu’une autre sera en partie la liste et la qualité des divers services offerts.  Oui, la concurrence existe et les services desservis ont un impact sur le choix des consommateurs lors de l’achat de leur condo.

Plusieurs types de services peuvent être offerts dans les copropriétés, de la plus petite à la plus imposante.  Le syndicat de copropriété, dans l’exercice de son devoir de voir à la conservation de l’immeuble, l’entretien, l’administration et la sauvegarde des intérêts de la collectivité des copropriétaires[1] peut avoir recours, si nécessaire, aux services d’un gestionnaire et/ou d’un concierge pour mener à bien ses tâches et répondre le mieux possible aux besoins des copropriétaires.

Le gestionnaire[2] aura un rôle de bras droit du syndicat, de support d’appoint ou de simple consultant, selon les besoins et la taille de la copropriété.  Il se verra confier des « tâches d’intendance » et de « simple administration ».[3]

Le concierge, quant à lui, se verra confier la responsabilité de voir à l’entretien du bâtiment, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur, et pourra être d’une aide précieuse en cas d’urgence (bris, panne, etc.).  Le concierge est les yeux et les oreilles d’une copropriété.  De plus, il sera bien souvent la ressource immédiate à laquelle les copropriétaires feront appel, soulageant le conseil d’administration d’une assistance soutenue.

Certaines petites copropriétés, en raison de leur nombre peu élevé d’unités, réussissent à se dispenser des services d’un concierge en se répartissant les tâches entre administrateurs.  D’autres ne requièrent les services d’un concierge que de façon externe, sur une base ponctuelle, à contrat ou à l’heure, comme service d’appoint pour un travail qui se résumera bien souvent en de simples tâches ménagères et de menus travaux de réparations mineures et d’entretien.

Par contre, au sein d’une copropriété d’envergure, les tâches d’un concierge sont beaucoup plus diversifiées et complexifiées.  La liste de tâches du concierge sera alors déterminée de façon exhaustive dans un contrat de travail ou de service.  La rédaction d’un contrat type par un professionnel est à envisager.  Consultez votre gestionnaire ou un professionnel du droit.

Bien que certaines des tâches d’un concierge résidant puissent être confiées à une main d’œuvre indépendante (déneigeur, paysagiste, peintre professionnel, etc.), il lui est généralement confié :

-          la surveillance et la sécurité des lieux;

-          réception des marchandises (ampoules, sel de déglaçage, produits d’entretien, etc.);

-          l’entretien des parties communes (fenêtres, portes, planchers, plafonds, murs, corridors, ascenseurs, hall d’entrée, escaliers, etc.);

-          la disposition des rebus selon les règlements municipaux en vigueur;

-          la tonte du gazon et l’entretien du terrain et des cours de détente et de jeux tels piscine, tennis, terrasse, etc);

-          le réglage des systèmes de chauffage et air climatisé central et ventilation;

-          les réparations mineures et travaux de peinture;

-          l’entretien des plantes intérieures et extérieures;

-          le déneigement des entrées et sorties d’urgence;

-          la supervision d’autres employés ou des professionnels engagés par le syndicat.

Fait important, le concierge travail pour le syndicat de la copropriété.  Il ne doit pas avoir mandat sur ses heures de travail d’agir pour les copropriétaires (déménagement, lavage de voiture, entretien des parties privatives, etc.).  Il peut y voir à contrat, par une rémunération avec le copropriétaire concerné, mais à l’extérieur de ses heures rémunérées par le syndicat.

Un bon concierge se démarquera par sa débrouillard, son dévouement, son entregent, une certaine connaissance en travaux manuels et sa bonne condition physique.

Attention !  Il ne faut pas jouer avec la vie de votre concierge et le bien commun.  Dans le cas où celui-ci ne serait pas en mesure d’accomplir un travail nécessitant de lui des connaissances qu’il n’aurait pas en construction, électricité, plomberie ou chauffage par exemple, le syndicat doit sans discussion faire appel aux professionnels du bâtiment requis.

Le concierge contribue pour beaucoup à ce que la vie en copropriété soit des plus agréables et le fardeau du syndicat plus léger.  Ne le traitez pas comme une dépense mais un investissement.  Il vous appartient de bien rémunérer un concierge dévoué.  Celui-ci vous le rendra en vous étant dédié, honnête et loyal.

* * * * * * *

Les dispositions légales et conditions de travail prévues pour les concierges se retrouvent en partie dans le Code civil du Québec et en grande majorité dans la Loi sur les normes du travail[4].  Cependant, en raison d’exceptions et de particularités liées au travail du concierge, son horaire et son salaire, l’aide d’un professionnel détenant une spécialité en droit de la copropriété ou en droit du travail est souvent d’un grand secours.  N’hésitez pas à requérir leur aide.

L'information fournie sur cette page est de nature générale et ne saurait pallier le besoin d'obtenir des conseils juridiques propres à une situation particulière.


[1] Article 1039 du Code civil du Québec

[2] Le « gérant » selon l’article 1085 du Code civil du Québec

[3] Voir également notre texte « Comment choisir un bon gestionnaire »

[4] Commission des normes du travail : www.cnt.gouv.qc.ca

Última actualización el Martes 12 de Febrero de 2013 10:25